Hier matin, mercredi 10 mars 202, la Maison de la Femme, située dans le quartier N’Djari à N’Djamena, a accueilli une cérémonie qui est venue compléter la liste des événements programmés pour la Semaine Nationale de la Femme au Tchad. C’est dans la grande salle décorée par les artistiques kakemonos du Service Jésuite aux Réfugiés (JRS) et plantée d’interminables fauteuils bleus marines que la présentation du livre de conte « Afaf et l’œuf doré » a eu lieu.

Constitué de 12 pages et illustré de dessins élémentaires, ce livre, véritable outil pédagogique est le fruit de six ateliers de cocréation impliquant soixante filles réfugiées et l’artiste tchadienne Salma Khalil, dans le site de Gaoui, ainsi que les camps de Kounoungou et Farchana.

Ce conte, inspiré de l’histoire de ces enfants, permet aux filles réfugiées de prendre la parole et de s’exprimer sur leurs réalités.  Le but est de donner la visibilité aux souffrances et les manques d’opportunités des filles et jeunes filles. Il s’inscrit surtout dans le cadre de la Campagne « La Lumière des Filles » parrainée par JRS et l’ONG Entreculturas. Cette Campagne cherche à mettre en lumière les histoires vécues, sensibiliser les communautés locales et internationales et lutter pour un changement de mentalités. Présent depuis 2006 au Tchad, le JRS est une association catholique internationale qui plaide en faveur des droits des réfugiés et personnes déplacées. 

Associant cette présentation à un évènement presque inédit, la Représentante à l’évènement du Ministère de la Femme et de la Protection de la Petite Enfance, a exprimé que les filles ont le droit de bénéficier de l’égalité des chances, de connaître une enfance sans peur et de ne pas être victimes de menace.  Elle a salué l’implication et la collaboration de tous les acteurs de développement qui accompagnent l’État dans la Violence Basée sur le Genre à savoir les organismes des Nations Unies, les ONGs nationales et internationales, les artistes, les  religieux, les chef traditionnels, etc.

Pour conclure, la représentante ministérielle a remercié l’artiste d’avoir réussi a intégré la voix, le rêve et les perspectives des jeunes filles courageuses dans ce travail. Car en tant qu’artiste son travail a été certes une référence mais aussi une inspiration pour ces filles.

Dans le cadre de La Lumière des Filles, L’Association Foi et joie Tchad, va se joindre à JRS en mettant en œuvre différentes activités pour la promotion et la diffusion du livre. Le but est de rendre visible la situation des filles, ainsi que de sensibiliser les communautés locales.

Après l’ouverture d’une petite fenêtre de question réponse au public, la cérémonie du lancement officiel du livre de conte « Afaf et l’œuf doré » a été clôturée par un cocktail qui a de nouveau permis aux invités de prolonger l’échange avec JRS, les réfugiées et l’artiste.

Par Salma Khalil – Photos et vidéo Irene Galera/JRS